Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Bandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
h1

PRESENTATION DE LA FORMATION EN PERMACULTURE DESTINEE AUX PROMOTEURS D’UNE AGRICULTURE DURABLE AU MALI, 3 SEMAINES EN NOVEMBRE 2018

Le CEPAZE, membre du Groupe de Travail sur la Désertification - lui-même affilié au Réseau Sahel Désertification (ReSaD) -, en raison de ses activités en lien avec la lutte contre la désertification et l’insécurité alimentaire : pratiques agricoles durables, nouvelle méthodologie de maraîchage et, actuellement la form’action en Permaculture qu’il organise en novembre à Bamako, en partenariat avec GAE Sahel, l'Unité de la Grande Muraille Verte Mali, et l’association Cultures Permanentes. Cette organisation sans buts lucratifs basée à Marseille a comme objectif la promotion de la permaculture en France et dans le monde entier (notamment en Afrique) à travers la conception et la réalisation d’un aménagement du territoire sous l’angle de la permaculture et l’organisation de formations pour tout public.

Ce projet naît de l’envie de donner un boost (notre modeste contribution) à toutes ces initiatives verteuses qui sont en train de voir le jour au Mali pour lutter contre la désertification, la dégradation des écosystèmes sahéliens, la salinisation des terres cultivables, le tarissement des nappes phréatiques et qui essaient de proposer des alternatives aux pratiques agricoles dégénératives de l’environnement qui ont contribué jusqu’à ce jour à la rupture des équilibres écologiques très fragiles, typiques de ces écosystèmes.

La formation que l’on souhaite organiser est destinée à un groupe de professionnels du développement rural très engagés et aux profils très variés. Parmi eux, on compte des ingénieurs agronomes spécialisés dans l’agroforesterie, l’agriculture durable, la production maraîchère et céréalière, la pisciculture, entre autres.

Etant donné que beaucoup d’entre eux pratiquent déjà des techniques très innovantes qui embrassent les principes de l’agroécologie, l’objectif de cette formation est tout d’abord de mutualiser, capitaliser, et partager les savoirs.

Ensuite, elle se propose de renforcer les capacités des acteurs et des institutions opérant dans le cadre du développement rural par le biais de la promotion de pratiques durables, la méthodologie de conception en Permaculture. La permaculture est une méthodologie de conception de systèmes humains durables. Elle puise des compétences dans plusieurs domaines et utilise différentes techniques ancestrales et modernes pour leur mise ne place en s’adaptant aux caractéristiques pédo-climatiques et aux besoins humains propres à chaque contexte.

Il ne s’agit pas ici d’exporter une en-ième technique nouvelle et miraculeuse là où une multitude de professionnels qualifiés est déjà en train d’apporter des solutions appropriées, innovantes et durables. Il s’agit plutôt d’accompagner cette dynamique avec un outil méthodologique pour créer des implantations humaines régénératrices de l’environnement qui les soutient, résilient face aux aléas climatiques et sociaux et assez productives pour répondre aux besoins de ces implantations. Il s’agit d’un outil de planification pour l’efficience et la stabilité d’un système à travers l’optimisation de la mise en relation des différents éléments qui en font partie, en se basant sur des valeurs ethiques, des besoins et les ressources existantes et propres à chaque contexte.

Elle se propose de toucher un public de 30 à 40 participants provenant de différentes structures du secteur de la coopération et du développement :

  • GAE Sahel
  • FAO
  • Unité de Gestion de la Grande Muraille Verte
  • Programme Alimentaire Mondial
  • Agro Action Allemande,
  • Association d’appui aux Actions de Développement Rural (ADR) de Yélimané
  • Réseau des horticulteurs, Kayes
  • Rotary Clubs, etc.

 

La formation prévoit une partie théorique sur les bases conceptuelles de la Permaculture, mais également une partie pratique pour favoriser l’échange sur des cas concrets de réalisation de micro- aménagement (techniques de planchage, compostage, systèmes de plantation bio-intensifs, technologies appropriée, etc..., etc...).

Objectifs de la formation

  •  Connaître les bases conceptuelles de la permaculture
  • Connaître les fondamentaux de l’écologie et les formes d’expression de la nature
  • Maîtriser les étapes de la méthodologie de design en permaculture
  • Savoir utiliser les outils de collecte de données et de conception de manière appropriée
  • Avoir une connaissance générale des stratégies et techniques possibles pour la gestion de l’eau et le contrôle de l’érosion
  • Comprendre le fonctionnement du réseau vivant du sol et l’importance de son rôle
  • Maîtriser des techniques simples et basiques pour créer un système polyculturel type verger-potager ou similaire.

 

A l’issue de la formation, les participants seront en capacité de :

  • Appliquer l’éthique et les principes de design en permaculture pour la conception d’implantations     humaines durables et résilientes
  • Savoir faire l’analyse d’un site grâce à l’utilisation d’outils spécifiques
  • Evaluer les potentialités et les limites écologiques d’un projet d’aménagement à partir des données collectées (faire un diagnostic)
  • Avoir les compétences de base pour pouvoir présenter et défendre un design en permaculture
  • Savoir lire le paysage et définir un plan de gestion de l’eau
  • Choisir une technique précise pour faire face à un problème spécifique lié au contrôle de l’érosion des sols
  • Savoir diagnostiquer l’état d’un sol
  • Mettre en pratique des techniques de relance et de maintien de la fertilité
  • Planifier la mise en place d’un agro-éco-système productif, stable et résilient.

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus